Ligne 32 – Brive – Périgueux – Bordeaux

Ouverte en 1860 elle est la première ligne de chemin de fer à rallier la sous-préfecture Corrézienne.

Actuellement parcourue par les TER de la région Nouvelle Aquitaine cette ligne est l’axe qui relie le bassin de Brive et le nord de la Corrèze à la métropole régionale. Les temps de trajets sont actuellement assez longs du fait d’un choix de la région Nouvelle Aquitaine de n’effectuer que des trajets comportant de nombreux arrêts, notamment entre Périgueux et Bordeaux. Il n’y a actuellement que peu de Fret, le principal trafic restant celui de l’usine de Condat le Lardin.
Lors de la création de la Nouvelle Aquitaine, la nouvelle entité administrative a décidé de reprendre, sous la pression de l’état et de la SNCF, la gestion de la ligne intercité Bordeaux Clermont-Ferrand, actuellement interrompue à Ussel suite à un défaut d’entretien des voies au delà d’Ussel. A cette occasion des rames de type régiolis (lien wikipedia  ) ont été payée par l’état et rétrocédées à la région pour exploiter cette ligne. Les rames ont été retirées depuis décembre 2020 à la demande de la région et remplacées par des Autorails Grande Capacité.
Fiche horaire actuelle (PDF)

Cette ligne, reliant la Corrèze à la métropole bordelaise est un maillon essentiel de l’aménagement du territoire. Elle traverse Brive et rejoint ensuite Tulle et la haute Corrèze (mettre le lien vers la page de la ligne Brive Ussel). Elle doit supporter deux types de dessertes voyageurs. L’une centrée sur le bassin d’emploi de Brive, son agglomération et Tulle, la seconde étant la transversale Bordeaux Lyon.
La desserte du bassin doit s’articuler avec des trains navettes entre Condat le Lardin et Tulle. Une desserte périurbaine doit être organisée en associant les autres modes de transport notamment grâce à la création de haltes ferroviaires multimodales. La fréquence doit être élevée aux heures de forte fréquentation.
La desserte vers la métropole bordelaise doit être organisée en combinant fréquence, temps de parcours et correspondances. Des trains rapides doivent être positionnés aux horaires stratégiques permettant de faire l’aller retour dans la journée.
Des trains de desserte fine doivent permettre à tous les habitants des territoires traversés par cette ligne d’emprunter la ligne.
La ligne Intercité Bordeaux Brive Clermont Ferrand Lyon doit être remise en service avec une desserte étudiée pour répondre aux besoins de déplacement de la population.
Le potentiel FRET de cette ligne n’est pas négligeable. Elle traverse une zone commerciale et industrielle à l’Ouest de Brive. Les gares de Terrasson et Condat le Lardin possèdent des voies de manœuvre et des embranchements vers des sites industriels ou commerciaux pouvant être desservis. Le tonnage admis par l’infrastructure (2135 tonnes) permet d’élargir l’hinterland du port de Bordeaux en l’ouvrant vers le massif central en évitant la traversée de l’agglomération pour les poids lourds.

Aucune

Halte ferroviaire Brive Laroche

  • Une halte ferroviaire doit être construite en bordure de ligne  avec des aménagements multimodaux combinant la desserte des zones d’emploi et les zones commerciales. Une voie de retournement pourrait compléter cet aménagement afin de permettre l’inclusion des circulations périurbaines.
  • Une zone de stationnement gratuite permettrait de gagner un temps précieux dans la partie “voiture” du déplacement en éliminant l’entrée en centre ville pour du stationnement

Larche

Larche est une commune de 1584 habitants (lien wikipedia)
La gare de Larche est située à 1 km du centre bourg et 1.6km du collège Anna de Noailles, un des plus gros établissement du département de la Corrèze. Depuis Décembre 2020, le conseil régional de Nouvelle Aquitaine et la SNCF ont fait le choix de ne plus desservir cette gare.

Cette gare présente un intérêt pour les scolaires et les trajets domicile travail.

  • Elle peut être un point multimodal tant pour les élèves prenant le train à destination de Brive en direction des établissements scolaires ou universitaires que pour les élèves du collège en provenance de Cublac (via la gare de Terrasson) que de la Rivière de Mansac (gare), Mansac, Brignac, Perpezac le Blanc …
  • Elle doit faire partie de la desserte fine Condat Le Lardin/Tulle avec une fréquence élevée aux heures scolaires mais aussi d’embauche et de débauche des salariés.

La rivière de Mansac

La Rivière de Mansac est un lieu-dit de la commune de Mansac.
La gare de La Rivière de Mansac est située dans le bourg à proximité d’une ancienne usine fermée dans les années 80. Elle est desservie le matin et le soir par les trains Périgueux Brive et retour.

Cette gare présente un intérêt pour les scolaires et les trajets domicile travail.

  • Elle peut être un point multimodal tant pour les élèves prenant le train à destination de Brive en direction des établissements scolaires ou universitaires que pour les élèves du collège de Larche.
  • Elle dessert les territoires des communes de Mansac, Brignac, Perpezac le Blanc …
  • Elle doit faire partie de la desserte fine Condat Le Lardin/Tulle avec une fréquence élevée aux heures scolaires mais aussi d’embauche et de débauche des salariés.

Prochains départs

Terrasson

Terrasson, est une ville de la Dordogne de plus de 6000 habitants qui représente un fort bassin d’emploi avec plusieurs PME qui représentent un potentiel d’emploi intéressant. Un lycée d’enseignement général, un collège, deux maisons de retraites sont à l’origine de nombreux déplacements de et vers Terrasson. Plusieurs voies Fret et l’embranchement particulier de l’ancienne manufacture des tabacs permettent le stationnement, le croisement, et la desserte Fret du bassin.

  • Accessible tant du côté ville que côté voies Fret, la gare de Terrasson est aisée à aménager pour les correspondances multimodales. Un transport de “rabattage” par bus.
  • Cette gare a un potentiel de voyageur important dans le cadre d’une desserte pendulaire Condat-Le-Lardin Tulle.

Prochains départs

Condat Le Lardin

Condat Le Lardin est une commune de 1720 habitants (chifrres de 2018) au carrefour d’une zone relativement abandonnée par les transports collectifs.
Également tournée vers Périgueux et Brive, le bassin communautaire du Lardin St Lazare voit les élèves, les étudiants et les salariés souvent contraints à l’utilisation de la voiture individuelle. Une usine, fabricant du papier haut de gamme, employant plus de 500 salariés est directement reliée au réseau ferré. Cette entreprise produit actuellement plus de 200 000 t de papier, ce qui représente un tonnage pertinent pour le transport par rail.
Durant de nombreuses années, l’approvisionnement en pâte à papier et l’expédition de produits finis étaient réalisés par train.

  • En partenariat avec l’agglomération du Lardin St Lazare et les communes avoisinantes, un plan de transport public collectif doit permettre à un maximum d’usagers d’emprunter les trains vers Brive et Périgueux et au-delà. Une attention particulière à la fiabilité du parcours doit être portée, pour ces usagers dont le temps de parcours est assez long, sur l’assurance des correspondances entre les différents modes de transport.
  • Une logistique d’approvisionnement et d’expédition doit être proposée afin que le fer soit le mode de transport privilégié
  • Les approvisionnements/expédition de l’usine de papier doivent être transportés par le rail grâce au hub logistique du bassin de Brive englobant la zone logistique de Condat.

Prochains départs

ep logistique de Condat

Créé en 2003, un embranchement logistique moderne et performant a été mis en service à quelques centaines de mètres des papeteries de Condat. Composé de 3 voies de réception formation et d’une voie à quai directement reliée aux hangars du site logistique, cet aménagement n’a jamais été utilisé. La politique FRET des gouvernements d’alors combinée au refus d’opérer des opérateurs ferroviaires dont la SNCF ont laissé en déshérence cette infrastructure financée en grande partie par des fonds publics. Facilement accessible depuis Bordeaux et Brive, il constitue un point logistique de grande valeur pour tous les transports en provenance ou à destination des lignes Paris-Brive-Toulouse-Espagne et Paris-Bordeaux-Espagne.

Thenon

Thenon est une ville de 1260 habitants.

Prochains départs

Saint Pierre de Chignac

Saint Pierre de Chignac est une commune de 876 habitants.

Prochains départs

Niversac

Niversac est la gare de jonction des lignes de Brive et Agen vers Périgueux et Bordeaux.
A partir de cette gare, la ligne est à double voie.

Prochains départs

Boulazac Isle Saint Manoire

Boulazac est une commune de l’agglomération de périgueux de 10557 habitants.
Cet important bassin d’emplois (près de 6500 emplois) bénéficie depuis peu de la création d’une halte ferroviaire permettant une desserte cadencée.

Prochains départs

Périgueux

Périgueux, préfecture du département de la Dordogne est la ville principale de l’agglomération de Périgueux qui a décidé de développer l’offre ferroviaire sur son territoire.

Prochains départs